La fécondation in vitro

215

La fécondation in vitro ou FIV est une technique de procréation assistée qui consiste à pratiquer une fécondation, c’est-à-dire une rencontre des spermatozoïdes et de l’ovule en laboratoire, in vitro, donc en dehors du corps de la femme.

La fécondation in vitro est une technique à laquelle ont recours les couples désirant avoir un enfant qui font face à un problème d’infertilité.

Les spermatozoïdes de l’homme sont mis en présence de l’ovule de la femme à l’extérieur de son corps, en laboratoire, puis l’embryon est réimplanté dans l’utérus de la future mère.

La procréation médicalement assistée (PMA) regroupe un éventail de méthodes utilisées pour aider un couple à avoir un enfant : l’insémination artificielle, la stimulation d’ovulations, la fécondation in vitro… Ces techniques sont pratiquées par des médecins gynécologues spécialisés et formés à ces méthodes dans une clinique ou un hôpital.

Environ 330 000 couples souffrent d’infertilité au Canada soit entre 10 et 15 % des adultes en âge de procréer (Données de l’Association des obstétriciens et gynécologues du Québec)
En France, près d’un couple sur 6 serait atteint d’infertilité.

Les étape de la fécondation in vitro :

  1. La stimulation des ovaires 

    Le développement de plusieurs follicules va être induit par le traitement hormonal qui vous a été prescrit.

  2. La ponction des ovocytes 

    Les ovocytes arrivés à maturité sont prélevés sous contrôle échographique.

  3. L’insémination 

    Les ovocytes recueillis sont mis en présence des spermatozoïdes. Si nécessaire, la technique de micro injection (ICSI ou IMSI) est utilisée.

  4. Le replacement des embryons 

    Les embryons sont replacés dans l’utérus.